TESTÀ l’ombre de mon cubicule, Moïra Dompierre, roman, Les éditions GID, Québec, 2003, 181 pages.

 

Ce roman est une satyre des grands systèmes (ex : gouvernement, grande institution ou milieu de travail dans lesquels se perdent les employés… ) Ce livre fut classé parmi les 10 meilleurs vendeurs pendant 3 semaines à la librairie Pantoute de Québec.

 

En voici un extrait :

 

Aujourd’hui, au terme de cinq mois de travail intensif, l’équipe dont je fais partie n’a toujours pas accouché du bébé demandé par le Système. Occasionnellement, nous nous livrons à une sorte de jeu de symptômes allant de pair avec l’attente de la délivrance : une dépression évitée par Catou, une crise de paranoïa aiguë de la part du patron, un divorce potentiel pour Paul et des poches sous les yeux des contractuels. Ajoutons la présence de quelques fous du roi. Je crois faire partie de la dernière catégorie avec, cependant, des moments de lucidité.  Dès le départ, j’ai cru bon et plus amusant de garder le sourire, de jouer l’innocence. Je crois que le patron s’en aperçoit.